SHOE appartient à la première génération de graffeurs en Europe puisqu’il commence à taguer en 1979 puis à peindre en 1984. Dans Spraycan art d’Henry Chalfant, il apparaît déjà comme un acteur majeur du graffiti de la scène néerlandaise avec les autres membres du crew USA (United Street Artits). En 1985, lors d’un séjour en France, il remarque sur les quais de Seine des graffes de BANDO et de MODE…

« On peut définir mon art comme du calligraffiti ! »

« Peindre à la bombe, c’est rapide et propre ! »

Curieux de connaître les auteurs de ces peintures, il finit par les rencontrer le lendemain, scellant une longue et fructueuse collaboration. Ils se mettent à peindre dans la capitale puis SHOE rentre dans les CTK (Crime Time Kings). Le métro et les lignes RER ne sont pas épargnés, il peint d’énormes « Block-Letters » qui susciteront des vocations parmi les jeunes tagueurs français.

From Amsterdam / ABC / CIA / USA / CTK

« Nous avons fait beaucoup de tunnels, des trains à deux reprises… le plus réussi avec COLT. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s