Je suis heureux de vous proposer pour ce sixième numéro le portrait d’un acteur majeur du graffiti français des premières années. Avec Yann et Hélios, le choix de Number 6 nous paraissait évident ! Pour moi, c’était aussi une manière de faire un clin d’œil à 1Tox qui lui avait consacré une couverture pour le numéro 4, avec d’autres PCP. Grâce à deux photographes parisiens et une belle interview de Miceal, vous pourrez découvrir le Los Angeles des Gangs et des barrios avec en exclusivité pour notre magazine, des photographies non publiées dans L.A. Kingz ! Et comme d’habitude, nous avons donné la parole à des anciens du graffiti, des plus jeunes, des artistes urbains et des amateurs de sensations fortes dans les endroits les plus interdits de nos villes… Bref, un numéro haut en couleurs !

Enfin, vous pourrez retrouver des films sur les événements breakdance et certaines séances de collage à Paris sur nos chaînes Web et sur le site du magazine. Une pensée accompagne toujours mes nombreux amis en Syrie, les peuples européens qui se font racketter et tous ceux qui souhaitent plus de justice et de respect. Tenez bon, le droit finit toujours par triompher !

Je vous souhaite une bonne lecture et à très bientôt sur nos différents sites, ainsi que dans International Hip-Hop qui parle de plus en plus de graffiti.

TBY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s