Vinie graffiti, des couleurs plein la tête
Jérôme Deiss / Opus Délits, 2014
Le 46etitre de la collection Opus Délits nous présente le jeune parcours graphique d’une passionnée qui n’a eu de cesse d’apprendre, de progresser et de produire des murs joyeux, travaillés, nouveaux, à la fois dynamiques (abondance erratique de textes et de saturations chromatiques) et apaisants (dégradés monochromes de teintes chaudes et courbes pleines et douces). Le texte se compose d’une rapide présentation par son complice Réa, d’un texte clair de Jérôme Deiss retraçant le trajet de Vinie (Toulouse, Nantes puis Paris) et se termine par des interviews pour mieux cerner la démarche de l’artiste. Les photos proviennent de passionnés amateurs (dont votre serviteur) et sont toutes très belles. Elles illustrent visuellement l’évolution de l’artiste, qui s’incarne dans celle de son personnage de B-girl, véritable avatar de ses idées et interrogations graphiques et qui aboutit (avant son passage au Louvre où elle déborde joliment du cadre) au mélange parfaitement équilibré du perso et du simili-lettrage dans son duo avec Réa : un perso qui cherche à épouser avec harmonie les murs qu’il occupe et les formes de Réa (calligraphie organique-végétale-lumineuse) qui l’enlacent ou le côtoient. Petit livre à consulter rapidement pour prendre connaissance du travail de cette artiste sincère qui cherche et trouve, avant d’attendre avec impatience la suite de cette quête graphique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s