Paris Tonkar

Retrouvez les interviews de Tarek où il parle de Paris Tonkar et/ou de notre magazine. Pour ce faire, il vous suffit de cliquer sur l’image ou sur le lien hypertexte correspond à votre choix.

Interview TAREK au Festival hiphop art mature 3 pour espace hiphop

 

Inside Paris Tonkar !

Carte orangeDepuis qu’il a décidé de préparer une nouvelle édition de son livre, Tarek a rencontré Karim Boukercha à plusieurs reprises. Celui-ci lui a demandé de répondre à une interview pour son livre événement Descente interdite, Tarek a bien évidemment accepté. Finalement, sa contribution à cet ouvrage a changé de nature en cours de route, mais nous avons pensé que cet échange méritait sa place dans le dossier consacré au métro, le premier d’une longue série puisque le suivant aura pour thème le RER… L’équipe du magazine remercie Karim pour ses questions qui permettent à Tarek d’expliquer (enfin) la genèse de Paris Tonkar.

Quand et pourquoi avez-vous décidé de faire Paris Tonkar ?
L’idée de faire un livre sur les graffes et les tags vient de moi… En 1985-86, j’ai découvert des graffes et des tags à Londres puis sur la Petite ceinture, au niveau de la Porte de Vanves. J’ai commencé à en faire dans mon coin, en imitant surtout le style anglais puis j’ai créé les NSI avec Milorad, un ami d’enfance. En 1988, j’ai acheté Subway art et Spraycan art. En lisant ces deux livres, j’ai eu le déclic :  Et si j’écrivais un bouquin sur le même sujet, mais sur la France ?! … J’en ai parlé aux copains en leur proposant de l’écrire à plusieurs. Personne n’a souhaité participer directement, mais aucun de mes amis ne m’a découragé dans cette drôle d’entreprise.
Sylvain était une connaissance de collège : il habitait pas très loin de ma cité ( PV  pour les initiés, un endroit plutôt sordide avec une mauvaise réputation et qui craignait pas mal sauf pour ceux qui y habitaient). Bref, j’ai appris qu’il était assez actif au niveau du tag par des amis en commun. Au bout de quelques rencontres, je lui ai proposé de travailler avec moi. Il a accepté sans trop se poser de questions… Je suis convaincu, avec les années, que cette folle aventure a été possible parce qu’il m’a suivi jusqu’au bout. Nous sommes devenus réellement amis à ce moment-là et nous avons commencé à bosser fin 1989. La vie est ainsi faite…

Interview Tarek (creator of Paris Tonkar)@Kiudee (Urban WOAHT)

 

Interview de Tarek | HIP OPEN

«Depuis mon enfance, j’ai appris de la vie que le travail, l’honnêteté dans les rapports avec son environnement et la fidélité à ses convictions permettent de réaliser les rêves les plus fous…»

Tarek est un artiste au parcours tellement riche et varié que l’on ne sait par où commencer… Auteur de bande dessinée depuis 1999 et auteur du livre de référence sur le graffiti : Paris Tonkar (paru en 1991). Il pratique la photographie depuis de nombreuses années tout comme la peinture. Il commence très jeune la photo puis avec la découverte du graffiti vers 1985, il capture en images les tags et les graffs. C’est à Londres, en 1986, que Tarek comprend la signification du Graffiti et qu’il se décide à en faire… Avant, j’avais vu des graffitis du côté de la Petite ceinture sans vraiment savoir ce que cela représentait, ainsi que des tags de Boxer, Bando… Et Blitz !

Interview de Tarek au sujet du graffiti et du street art

 

Interview of Tarek Ben Yakhlef on lectrics

The most famous french book “Paris Tonkar” will be soon reedited. I wanted to know more about this project and interview one of the author of the third worlwide graffiti book: Tarek Ben Yakhlef.
Tarek you are one of the authors of the most famous French graffiti book. How do you were connected with the graffiti and why did you choose to present this art on a book?
Sorry for my English, but I’ll try answering clearly and explaining my story. Well, I discovered graffiti art in London subway during my first travel in this country in 1986. I was living in Brixton and the subway line near my house was fully painted by writers. I don’t remember which writers were in this area but I was very impressed by them style and it was for me the first time that I observed this kind of graffiti in subway. I was young in 1986 (15 years old) and for me graffiti wasn’t visible in subway. In Paris, after my journey in London (one week alone to discover the city and all subway’s line), I tried to do like English writers on my books and few times in my street. At the beginning, I was alone and after a few weeks with one of my friend, we practice in the subway (only a few times) and always more in the street. Three years later, I decided to write a book about this art because I need to speak on graffiti not like a graffiti writer but like an author. I love art and I need to write to feel good. So, I start to take pictures in French subway, on RER line, in city and suburbs with Sylvain Doriath who was a writer. With him, I met a lot of writers and after that the adventure of Paris Tonkar began ! My experience and my desire to write a book became the first French book on graffiti and first one in Europe. I was 19 years old.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s