Nantes, balades urbaines

Nantes-Balades-urbaines_C1-500x428

Sarah Guilbaud, Matin, midi et soir, 2018

Les éditions Ici même spécialisées dans la bande dessinée alternative se lance avec cet excellent ouvrage dans la publication de livres d’art urbain. Nantes est au centre de ce projet et nous pouvons ainsi découvrir la scène graffiti mais aussi street art de cette agglomération en pleine mutation. L’idée de la balade est pour le moins une bonne idée car la plupart du temps on découvre des murs peints en marchant dans la ville… Plusieurs chapitres (tags, street art, artistes ou encore spots) nous permettent de voir les réalisations des graffeurs de cette ville ou de certains qui ont laissé leurs traces picturales. Les textes sont clairs et éclairent les lecteurs néophytes qui voudraient en apprendre plus et comprendre cet art au delà des images bruts. Une belle surprise éditoriale.

Nantes-Balades-urbaines_102-500x208Nantes-Balades-urbaines_78-500x208

192 p. – 29 euros
240 x 200 mm – couleur – couverture cartonnée
EAN 9791093876016

En vente ici et en librairies

Sky’s the limit

cover_recto_defrvb

Un livre et un film de Jérôme Thomas, 2018

La transformation de nombreuses façades d’immeubles en œuvres d’arts dans le monde entier modifie les politiques culturelles, urbanistiques et sociales dans les grandes métropoles qui ont fait ce choix artistique. De Paris à Berlin en passant par le Caire, le muralisme s’impose. Cet excellent livre est le carnet de bord qui retrace les cinq années passées par le réalisateur Jérôme Thomas à filmer et photographier cette nouvelle forme d’art public. Les images sont sublimes tout comme le documentaire qui nous permet de nous plonger dans cet univers aérien et coloré… Un moment inoubliable, magique et époustouflant.

Vous pouvez retrouver des artistes comme Inti, Vhils, Borondo, Pantónio, Seth GlobePainter, Astro, ou encore Katre dans leur élément créatif. Le livre apporte également un complément textuel de qualité et des éléments biographiques essentiels pour ceux qui ne connaissent pas les artistes en question. Les photographies sont splendides et il faut noter que celui-ci contient le dvd du film en version longue ainsi que des bonus très instructifs. Il faut l’avoir absolument dans sa bibliothèque !

astro-loures2

Woshe

WOSHE_at_work

Woshe est passionné depuis 25 ans par le graffiti. Dans ces deux livres, il nous raconte l’histoire de la naissance de cette culture urbaine née aux Etats-Unis.

Woshe is passionate for 25 years by graffiti.In these two books, he tells us the story of the birth of this urban culture born in the United States.

 

Né en 1972 dans le Val de Marne, Woshe découvre ses premiers graffiti à 14 ans. Il commence à tracer ses propres esquisses tout en glanant un maximum d’ informations sur cette pratique artistique. Il découvre alors une véritable culture, initiée par des pionniers, riche d’une histoire et porteuse de valeurs positives dans lesquelles il se reconnaît.

Alphabet

Born in 1972 in the suburbs of Paris, Woshe discovered his first graffiti at 14 years old.He begins to draw his own sketches while gleaning a maximum of information on this artistic practice.He discovers then a true culture, initiated by pioneers, rich of a history and carrier of positive values in which he recognizes himself.

Facebook : https://www.facebook.com/woshe.blackbook

Street art et graffiti de Anna Waclawek

g_ThamesHudson12StreetArtetgraffitiWaclawek, Anna, Street art et graffiti, Paris, Thames and Hudson, 2012.
Enseignante au département d’Histoire de l’art de l’université Concordia à Montréal, Anna Waclawek a publié en 2012 Street Art et Graffiti, aux éditions alternatives. Alors que les études approfondies de chercheurs spécialisés analysant réellement le phénomène de l’art urbain sont encore rares, a fortiori en France, cette ouvrage permet une bonne introduction au mouvement et à son évolution depuis ses débuts. Partant de writing nord-américain comme socle référentiel, l’auteure livre une étude intéressante sur l’évolution du courant. Même si l’approche sociologique, voire anthropologique, mêlée au mythe de l’ascension sociale digne du rêve américain sont légèrement trop prégnants dan les deux premiers chapitres, le traitement par le prisme culturel et le rapport de l’artiste à l’environnement urbain permet de dresser un panorama large des pratiques de rue ainsi que de leurs tenants. Ce livre constitue ainsi une belle introduction à l’histoire du street art en tant que pratique inscrite dans le champ culturel.