Urban influence : Fashion, art et street cultures

Première édition du grand rassemblement de la street culture : Urban Influence ! Rendez-vous à Ellia Art Gallery du 18 au 20 Novembre.

  • URBAN INFLUENCE | Paris 2022 : Du vendredi 18 au dimanche 20 Novembre
  • Accès/Lieu : Ellia Art Gallery 10 rue de Turenne, Paris 4e
  • Horaires : Vendredi 18 novembre | 14h à 22h Samedi 19 novembre | 11h à 22h Dimanche 20 novembre | 11h à 19h
  • Entrée libre

Au programme : street art, tattoos, friperies, live painting, DJ sets, danse, vente de bijoux, skate culture et web 3.

Plongez gratuitement dans l’une des cultures les plus influentes de notre génération grâce à une scénographie immersive. Chaque jour, retrouvez une programmation riche et des événements inédits à ne pas manquer !

Site : https://www.urban-influence.fr

Le Hublot, le premier mur de street art éphémère à Montrouge

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, l’atelier d’artistes urbains La Cale et l’association Urban Art Crew, soutenus par la Ville de Montrouge, présentent Le Hublot, le premier mur de street art éphémère dans cette commune du 92.

Un mur pas comme les autres, puisque chaque fresque sera accompagnée d’une installation audio, qui plongera le public dans une lecture originale de l’œuvre !

L’inauguration de la première fresque par l’artiste Noty Aroz a lieu le samedi 17 septembre 2022 à 18h, à Mairie de Montrouge (ligne 4).

Devoir de mémoire

Pour celles et ceux qui souhaitent en savoir un peu plus avant de le visionner : « Devoir de mémoire est un film sur la santé et le bien-être de personnes issues des communautés inuite, métisse et des Premières Nations à cinq étapes de la vie : la naissance, l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte et la vieillesse. Ce film lève le voile sur des cas de racisme systémique, sur les conséquences du colonialisme et sur les traumatismes que subissent encore aujourd’hui les Autochtones dans le système de santé canadien. Il raconte les histoires d’Inuits, de Métis et de membres des Premières Nations qu’on a stérilisés de force, qui ont subi des abus à l’hôpital, qui ont été chassés de leurs terres ou qu’on a laissés mourir dans une salle d’urgence. À la base, le projet est né d’un désir de parler des iniquités auxquelles les peuples autochtones sont confrontés, d’inspirer la compassion et de susciter les conversations pour éliminer les disparités dans les soins fournis aux Autochtones et aux non-Autochtones. » 

Objectif du film (30 minutes) : raconter ce qu’ont vécu (et parfois vivent encore) des personnes issues des communautés inuite, métisse et des Premières Nations à différents stades de vie, et a été réalisé dans l’optique de sensibiliser la population, d’inciter à la réflexion et de susciter des conversations sur la manière d’apporter des changements concrets dans le milieu des soins de santé.

Objectif de la trousse : Une trousse a été créée pour enrichir les connaissances sur le sujet, stimuler la réflexion sur le racisme à l’égard des Autochtones dans le domaine de la santé et planifier des actions pour y mettre fin. Vous trouverez également dans les références plusieurs autres outils et articles précis et très pertinents à lire et partager autour de vous. 

Avertissement : Le film porte sur des histoires de racisme subi par les peuples autochtones, qui peuvent susciter de la détresse ou être traumatisantes pour l’auditoire. Des ressources de soutien sont offertes sur le site de Devoir de mémoire.

A voir : 

Financé par l’Association Médicale Canadienne (AMC)