Djerbahood. Quand le Street art met en lumière le patrimoine millénaire d’une île en Tunisie.

En 2014, Mehdi Ben Cheikh, fondateur de la galerie Itinérance à Paris, proposait aux habitants d’Erriadh, un village situé au cœur de l’île de Djerba (Tunisie), une expérience hors du commun : faire de leur village un musée à ciel ouvert de Street art, une œuvre d’art totale et collective ancrée dans son environnement pour le sublimer.

Djerbahood revient en 2022 avec de nouvelles ambitions, dans le cadre du programme Tounes Wijhetouna financé par l’Union Européenne, avec le soutien du Ministère du Tourisme et de l’Artisanat et du Ministère des Affaires Culturelles tunisiens. L’expérimentation artistique devient un projet pérenne et un vecteur de préservation du patrimoine millénaire de l’île. 

L’intervention des street artists est précédée d’un travail de restauration des façades du village dans le respect des savoir-faire et des matériaux locaux. Artisans, hôteliers et restaurateurs de l’île, industries tunisiennes et artistes venus du monde entier se fédèrent autour de ce projet inédit destiné à redonner vie à un patrimoine architecturale unique à travers l’art contemporain. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s