Retour sur le Graffiti 974 JAM – 1ère édition

La Réunion a connu un mois d’octobre 2019 animé par plusieurs événements street-art et graffiti ! Retour en images sur l’un d’entre eux : Le Graffiti 974 JAM, 1ère édition organisé par Le Graffiti 974 et l’association LORD de la Rochelle. Un événement qui a duré 2 jours, les 26 et 27 octobre 2019 à l’Etang du Gol de Saint-Louis (RE). Un public qui a répondu présent et des graffeurs et street-artistes plus que motivés à peindre sur la fresque ou sur les murs libres du spot ! Le rdv est pris pour l’année prochaine !

Par Les Yeux de l’endormi

Soirée de lancement : Graffiti 974 JAM

Visuel de l'affiche

L’événement « GRAFFITI 974 JAM » qui se déroulera les 26 et 27 octobre 2019, est une manifestation culturelle, festive et artistique, organisée dans le but d’offrir au public un panel complet d’activités que représente le mouvement Hip-Hop et de réunir les acteurs de ce milieu.

A cette occasion et en partenariat avec le Downtown St Pierre, aura lieu le jeudi 24 octobre dès 19h : LA SOIRÉE D’OUVERTURE DU GRAFFITI 974 JAM !!!

/// Au programme ///

– Menu spécial « Graffiti 974 »
– Performance live street-art / graffiti
– Exposition éphémère
– Une ambiance hip hop assurée par DR.STEW

Une soirée à NE MANQUER SOUS AUCUN PRÉTEXTE !!!
A ajouter absolument à vos agendas !

Infos et Réservations :
downtownstpierre@gmail.com
0262 08 76 53

A propos du Graffiti 974 Jam

Graffiti 974 JAM – L’ile de la Réunion en ébullition

L’événement « GRAFFITI 974 JAM » se déroulera les 26 et 27 octobre 2019 à l’Etang du Gol à Saint-Louis, Ile de la Réunion.

Unir 25 graffeurs autour d’une même thématique sur un week-end, dans un seul lieu riche en opportunité, dans une ambiance conviviale ouvert au public et acteurs du mouvement. En plus d’être un tremplin pour les artistes, en étant ouvert à un public inter-générationnel, l’événement comprend une programmation gratuite permettant l’accessibilité et les échanges, avec la découverte et le partage des savoirs vers la valorisation de ces modes d’expression graphiques urbains lors des performances live.

L’ambition du « GRAFFITI 974 JAM » est de renouveler tous les ans l’événement en proposant à chaque fois de nouveaux talents et thématiques et par conséquent devenir un rendez-vous artistique local.

Malheureusement n’ayant pas eu de subvention cette année, nous comptons sur vous, passionnez d’arts urbains et d’hip hop pour nous soutenir et que l’événement soit un succès et renouveler à la Réunion et/ou ailleurs. Nous soutenir en cliquant ici. De belles surprises vous attendent en contreparties de vos dons 🙂

Fb : https://www.facebook.com/legraffiti974/
Insta : https://instagram.com/legraffiti974/

Evénement organisé par l’association Le Graffiti 974 en collaboration avec l’association Lord. Avec le soutien de Paris Tonkar Magazine et la Mairie de la ville de Saint-Louis.

Jam graffiti à Chambéry

Les 24 et 25 avril 2010 s’est déroulé le plus gros rassemblement graffiti en Savoie.

Les graffeurs se sont réunis en contrebas de l’Avenue du Repos, sous le soleil, afin de repeindre l’immense mur d’expression libre livré en pâture aux coloristes depuis quelques années. Ce sont plus de 40 graffeurs qui se sont relayés, laissant chacun leur trace jusqu’à recouvrir presque entièrement le mur sur ses quatre mètres de hauteur et ses 200 mètres de long. Les peintres locaux ont laissé les meilleurs emplacements à ceux qui avaient dû faire de la route pour venir depuis Saint Étienne, Lyon, Grenoble, Annecy et même Toulouse ! Tout en veillant, en fonction des styles des uns et des autres, à ce que la fresque dans son ensemble soit équilibrée. Ambiance festive, à l’image de l’organisation improvisée de l’évènement comme nous le raconte SEMER, à qui l’on doit ce happening non-officiel : « (…) quelques coups de fils, quelques mails, un passage à la JAM d’Annecy le jeudi et c’était parti, ça s’est fait tout seul (…) ». Avec pas moins de sept murs autorisés dans l’agglomération et plusieurs associations très actives, cette ville est dynamique pour ce qui concerne le graffiti… Une expérience à renouveler ?

Reportage photo : Batist Payen