Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Lors de ma dernière interview pour le magazine (juillet 2013), j’évoquais l’envie de voyager et de partager mon art dans d’autres pays. C’est donc ce qui a occupé une grande partie de mon temps ces deux dernières années.

Homek Homek Homek Homek

De la  Tunisie au mémorable Sénégal, et de multiples virées au Maroc qui ont fait de moi un amoureux de ce pays. J’ ai maintenant pour habitude d’aller partager des moments avec les habitants, mêlant nos quotidiens, échanger nos savoir-faire. C’est très enrichissant.

Homek

J’offre également de mon temps à partager l’art du graffiti à des jeunes en situation précaire dans des centres d’accueil et dans des écoles. Ce qui fait la joie des enfants de découvrir de nouvelles techniques de peinture. Lorsque  je ne trouve pas de bombes de peinture, il est plus facile d’acheter des pigments dans les souks et de faire les mélanges. Et au moins, c’est purement local !

Photographies : HOMEK_TU140/VSP/CDD