bamcontent paris tonkar 7
IGTV Bamcontent

Nombreux sont ceux qui ont vu leurs premiers jours de vacances covidiennes se transformer en cauchemar à partir du moment où : 

  • Ils n’ont pas trouvé de maillot de bain dans les supermarchés, alors qu’il fait 26°, ce qui lui confère de facto un statut de produit de première nécessité.
  • Ils n’ont plus les bonnes couleurs pour faire des panels comme dans leur rêves, sur leurs sketchs.
  • Ils ne vont pas citer leurs inavouables nouvelles activités : tricot, bingo, cuisine moléculaire, pastis et pétanque comme à Marseille.
  • Ils ont pensé poster une photo pour le pillow challenge. Cet étrange challenge consistant depuis que les boutiques de vêtements sont fermées, à s’habiller avec un cousin maintenu par une ceinture, ce qui nous fait penser et dire pour ceux qui l’osent : “ les temps sont définitivement bien sombres ”
  • Ils ont vu leurs amis follower des pages d’escorts de pots de confiture ukrainienne, selon certaines sources, il semble qu’il y ait une pépinière à pots de confiture dans cette région du monde. Ou encore de profs autrichiens de fitness (j’écris autrichien, mais ça pourrait très bien être ukrainien… ou pas). 
  • Ils se sont même mis à partager en message privé des photos de yogistes déformant souplement leur corps, des photos de lapins de trois semaines, ou encore de bébés chats sans poils. 

Peu sont ceux qui peuvent affirmer : “nous sommes resté les mêmes, non nous n’avons pas changé”. Surtout quand vous avez vu vos amis cesser de soutenir l’architecture du bâtiment dans le hall. D’ailleurs peu s’en est fallu que la cité s’effondre, et ça en a tellement effrayé certains, qu’ils étaient déjà en train de téléphoner à leur assurance. Et pour quelles raisons ont-ils déserté le ter-ter ? Nous avons mené l’enquête et découvert qu’ils font tout simplement des baghrirs, ces délicieuses petites crêpes maghrébines à mille trous qu’on mange avec un peu de miel chaud, avec leurs mamans. Qui pourrait leur reprocher ? Ils ont certes laissé tout un pan du marché parallèle en suspens et plusieurs centaines de milliers de consommateurs se sont rués sur le triclo pour pallier le manque de THC. Mais cela a ravi le cours du K2R, ainsi que ces mamans qui peut profiter d’un peu de temps avec leurs fils. Et non je ne dis pas que tous les vendeurs de shit sont marocains, je suis sûre qu’on trouve aussi des tunisiens.

A partir de ce moment là nous pouvons nous dire que nous avons effectivement tout vu pendant ce Covid.

bamcontent paris tonkar 6
Instagram Bamcontent

Oui le Covid est une bien étrange chose survenue dans notre quotidien et, entre deux pages de pôle danseuses (envoyé en message privé à notre meilleur toy friend), depuis qu’on peut plus sortir dehors sans avoir rempli une autorisation dérogatoire de sortie du domicile, on se surprend à bencher sur Instagram. 

bamcontent paris tonkar 1
YouTube Bamcontent

C’est ainsi que j’ai découvert le YouTube de Bamcontent. Je sais bien ce que vous vous dites à ce moment précis, mais non c’est pas en regardant une page de pot de confiture italien tatoué, en bikini et les cheveux teint en bleu que j’ai découvert le YouTube de Bamcontent. Je cherchais juste un panel, comme n’importe quel writer attendant sur un banc son train, l’appareil photo à le téléphone dans la main. Je n’ai jamais trouvé le panel, un peu comme quand nous attendons trois jours un train qui ne vient pas car il est sur une autre ligne ou au buff. Et c’est aussi ainsi que j’ai tout regardé, un peu comme quand on voit passer les trains de tout le monde sauf le sien. 

bamcontent paris tonkar 4
YouTube Bamcontent

Même si je n’ai pas trouvé le panel que je cherchais, j’ai trouvé in fine d’autres panels et murs peints montés sur un fond musical allant du rap à la techno en passant par ce qui s’apparente à de la variété russe. Cela m’a changé des strip-teaseuses pots de confiture ou de Nutella, likés par 139 453, ou même si c’est juste 185 quoiqu’il arrive ça dépayse son internaute. C’était assez intéressant pour en faire un article pour Paris Tonkar, alors j’en ai fait un article. Donc si vous en avez assez du pillow challenge, que vous ne savez plus quoi regarder sur Netflix, vous pouvez toujours avec votre pot de crème glacée noix de macadamia et nougat, regarder comment on fait des lettres cyrilliques ou latines à Moscou.

bamcontent paris tonkar 5
Instagram Bamcontent

YouTube de Bamcontent : https://www.youtube.com/channel/Bamcontent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s