Vente aux enchères Art Urbain : Street for kids au Musée en Herbe

VAE STREET FOR KIDS Bandeau.jpg

Les étudiants de l’ICART en MBA Marché International de l’Art organisent une vente aux enchères d’Art Urbain exceptionnelle au profit du Musée En Herbe, le seul musée pour les « 3 à 103 ans ».

Avec la généreuse de participation de grands noms de la scène Street Art dont :

Alber, Antonio Garcia Leòn, ARDPG, Basto, Bault, Brusk, C215, Chanoir, Clet, Croner, Dran, Ërell, FenX, French, Goin, Invader, Jacques Villeglé, Jef Aérosol, Jérôme G. Demuth, Jo Di Bona, Joachim Romain, John Matos Crash, JonOne, Jordane Saget, Kanos, Kashink, Keith Haring, Kouka, L’Atlas, Larry, Ludo, Madame, Marko93, MonkeyBird, M. Chat, Nasty, Noe Two, Oak Oak, Okuda, Paella?, Pimax, Popay, Rero, Roa, Roti, Shepard Fairey, Shuck One, Skred, Stew, Sun7, Tanc, Théo Lopez, VLP, WXYZ, Xare, Zest.

Vente assurée par Maître Arnaud Oliveux, commissaire-priseur chez Artcurial, sous le parrainage de Nicolas Laugero-Lasserre.

Vente publique : réservation conseillée en écrivant à streetforkids@icart.fr

Exposition dans l’escalier d’honneur de la Mairie du 1er Arrondissement, du 7 au 9 mars 2017, de 8h30 à 17h00.

Plus d’infos sur www.streetforkids.com

Avec le soutien de : Musée en Herbe, Artcurial, Mairie du 1er, Géant des Beaux-Arts, Champagne Edouart Martin, ART42, Artistik Rezo, Stell’Art Photography, ICART

VERNISSAGE D’UN NOUVEAU PORTRAIT DE MUMIA ABU-JAMAL

Vendredi 27 Novembre à partir de 18h30

ATELIER-GALERIE ARTBRIBUS
68, rue Brillat-Savarin, 75013 Paris
TRAM Charlety / RER Cité Universitaire

893c4335-7c75-45e6-8df8-4a35e33dff57

Ce portrait a été réalisé par Mustapha Boutadjine, artiste engagé qui maîtrise à merveille le mariage  du graphisme et du collage. Notre ami Mustapha est un soutien de toujours au journaliste noir américain Mumia Abu-Jamal.

A l’occasion de ce vernissage, la délégation rendra compte de son séjour en présence de Patrick Le Hyaric, député européen et directeur du journal l’Humanité, qui a rencontré Mumia et ses soutiens à New-York et à Philadelphie.

Lors d’une prochaine communication à l’ensemble du réseau des soutiens à Mumia, nous aurons l’occasion de revenir plus en détail sur le séjour de la délégation française aux Etats-Unis (9 au 15 novembre 2015). Sachez déjà que Mumia va mieux mais que son combat pour éradiquer la maladie nécessite toujours un traitement approprié, ce que lui refusent l’administration pénitentiaire et la justice de l’Etat de Pennsylvanie au prétexte de son coût. Ses soutiens sont plus que jamais mobilisés sur cette urgence vitale. En ce sens, sa défense a saisi la justice fédérale pour négligence médicale et défaut de soins.Ce nouvel épisode judiciaire sera plaidé le 18 décembre prochain. Un rassemblement aura lieu devant le palais de justice de Scranton (Pennsylvanie).